• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

6004

Films
CONSULTABLES

      • Pierre PERON fait son cinéma

      • Horaire
      • 15h30

      • Lieu
      • Brest (29), cinéma Mac Orlan

      • Projections
      • Tortik et Balibouzik, Tonnerre de Brest !!!, Quelques instants avec Pierre Péron et M. Péron, un peintre brestois.

      • Renseignements
      • Tarifs : plein tarif : 6,50 €, tarif réduit : 5 €
        Renseignements : 02 98 43 38 95 ou 02 98 45 14 96

      • Pierre PERON fait son cinéma
        • Tortik et Balibouzic, 1957, couleur, sonore, format d’origine : 16 mm, durée : 15 min.

        Réalisateurs : Pierre Péron et Pierre Galbrun
        Distribution : Cinémathèque de Bretagne
        Résumé :

        Ce film d'animation en 16 mm d'une durée de 16 minutes, conçu, dessiné et animé par Pierre PERON avec la complicité de son ami Pierre GALBRUN reçut le prix du "festival international de cinéma amateur de l'Ile de France" en 1957, dans la catégorie "dessin animée". La musique composée par Eugène LE STIR, est exécutée sur les tout premiers orgues électroniques.Ce film a été réalisé par un des pionniers du cinéma en Bretagne, sur un conte d'Emile Souvestre ("le Foyer Breton") où un bossu et un bègue rencontrent les Korrigans. L'intérêt de ce film réside dans son inventivité et dans les trouvailles artisanales qui se succèdent durant toute sa durée : superpositions de rhodoïds qui permettent de faire passer des éléments mobiles sur un fond dessiné. Ainsi, les yeux de la grenouille et des chouettes sont mobiles, les korrigans descendent de la lune et se posent sur la bosse du paysan, la tête de Tortik change de taille... Le mouvement de la ronde infernale des korrigans est donné par la rotation d'images placées sur un tourne-disque... L'ensemble baigne dans une atmosphère troublante d'un bleu lunaire.


        • Tonnerre de Brest !!!, 1950, noir et blanc, sonore, format d’origine : 16 mm, durée : 9 min.

        Réalisateurs : Pierre Péron
        Distribution : Cinémathèque de Bretagne
        Résumé :

        Pierre PERON présente son film, extraits de notes manuscrites, 1954 :

        Tonnerre de Brest est un film de marionnettes, un sketch humoristique. C'est un film qui dure 9 mn et qui a demandé six mois de travail. Les héros sont des personnages du Brest d'avant-guerre. Comment fut réalisé Tonnerre de Brest ? La recette est simple : prenez des journaux, locaux de préférence (La Dépêche ou La Télégramme de Brest...). Coupez, malaxez, ajoutez de la farine, des boutons, des bobines de fil... Et voilà que s'animent les personnages ! Quant aux décors, mon dieu !... Boîtes de lait condensé, balle de tennis, ficelle, boîte de carton vous restitueront le plu simplement du monde le cadre de Brest et du quartier de Recouvrance. Et maintenant Marie, son époux Théodore (à la retraite) et sa copine Fine nous ont donné rendez-vous ce soir, espérant vous distraire "Tonnerre de Brest" !...


        • Quelques instants avec Pierre Péron (INEDIT avec l’accord exceptionnel du cinéaste Pierre Michel et de la famille de Pierre PERON).

        Réalisateurs : Jeannick et Pierre Michel
        Résumé :

        Film documentaire tourné par Pierre MICHEL, cinéaste amateur, ami de Pierre PERON, en 1991. Ce film nous fait pénétrer dans l’intimité de l’artiste.


        • Pierre PERON, un peintre témoin de Brest, diffusé en 1977, couleur, sonore, format d’origine : 16 mm, durée : 14 min.

        Réalisateurs : Calafuri Franco
        Distribution : INA Atlantique
        Résumé :

        Genre : sujet de télévision professionnel.

        À travers ses peintures, Pierre Péron évoque le Brest qu'il aime (le quartier de Recouvrance) tel qu'il l'a connu hier et tel qu'il est aujourd'hui.


        • Remorques (Stormy waters) : un film que Pierre PERON a beaucoup apprécié, 1941, noir et blanc, sonore, format d’origine : 35 mm, durée : 1 h 31.

        Réalisateurs : Jean Grémillon
        D’après un roman de Roger Vercel
        Résumé :

        André Laurent est le capitaine du Cyclope, un remorqueur qui pratique le sauvetage des navires au large de Brest, pour le compte d’une compagnie privée. La concurrence est rude et le métier dangereux. Mais André Laurent est un marin dans l’âme, un amoureux de l’océan qui tient à son bateau et à ses hommes comme à la prunelle de ses yeux bleus. Il ne peut pas renoncer à prendre la mer, malgré l’insistance de sa femme Yvonne, qui sent que ce métier l’éloigne d’elle. Un jour de grande tempête, le Cyclope remorque un cargo en détresse, le Mirva. André recueille à son bord une partie de l’équipage et la femme du capitaine, Catherine. À terre, celle-ci demande à le revoir pour le remercier…


        Après Quai des brumes, les retrouvailles de Jean Gabin et Michèle Morgan à l’écran, dans un film qui parachève le mythe du Gabin d’avant-guerre. La mer, la côte bretonne et Brest, filmés avec lyrisme, y tiennent un rôle de choix ce qui n’échappa pas à Pierre PERON…

      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam