• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

6004

Films
CONSULTABLES

      • Plogoff, des pierres contre des fusils

      • Horaire
      • 21 h

      • Lieu
      • Ile d’Ouessant (29), salle Jean Epstein au Musée des phares et balises

      • Projections
      • Plogoff, des pierres contre des fusils de Nicole et Félix Le Garrec

      • Renseignements
      • Entrée payante
        Renseignements : 02 98 48 80 70

      • Plogoff, des pierres contre des fusils
      • Plogoff, des pierres contre des fusils
        Vendredi 1 juin 2007 à 21 h
        salle Jean Epstein au Musée des phares et balises, île d’Ouessant (29)
         
        En partenariat avec Daoulagad Breizh, le Parc d’Armorique et la Compagnie Penn-ar-bed

        En présence des rélisateurs Nicole et Félix Le Garrec

         

        PLOGOFF, DES PIERRES CONTRE DES FUSILS
        1980 - Documentaire de Nicole et Félix Le Garrec - 1980 - Sonore - Couleurs - Durée : 01h 20mn

        Rappelez-vous PLOGOFF. C'était en février 1980. Vingt ans déjà. Toute une population
        refusait l'installation d'une centrale nucléaire à quelques encablures de la Pointe du Raz, face
        à l'île de Sein, dans cette baie d'Audierne ouverte sur l'Atlantique.
        Six semaines de luttes quotidiennes menées par les femmes, les enfants, les pêcheurs et
        les paysans de cette terre finistérienne, désireux de conserver leur âme.
        Six semaines de drames et de joies, de violences et de tendresse. L'épopée d'un peuple du
        Cap Sizun face aux pressions de notre société moderne.
        Nicole et Felix Le Garrec ont filmé, jour après jours, la vie de Plogoff pendant toute cette
        période. Rien d'essentiel n'a échappé à leur caméra. C'est si vrai, qu'aujourd'hui encore, «
        Plogoff : Des Pierres contre des Fusils » reste le seul film de ce genre que le cinéma a accepté
        de diffuser.
        250.000 entrées - un record - En France et à l'étranger, il est devenu un film-culte.



        ••••••••••••
        Société policière, secret d’état, centralisme forcené, autoritarisme à sens unique : c’est contre
        tous ces maux, cristallisés par le projet d’implantation d’une centrale nucléaire sur les landes
        sauvages de la Pointe du Raz, que s’insurgèrent en 1980 les bretons de Plogoff, rapidement
        rejoints par des milliers de militants de tous horizons. On imagine mal, aujourd’hui, à la vue
        du site naturel protégé , qu’une horde de technocrates ait pu y envisager une étude publique
        pour l’implantation d’une centrale nucléaire. Ou plutot, on l’imagine trop bien : ce procédé
        s’est répété à 58 reprises en France, y compris à quelques lieues de Plogoff, au coeur des
        Monts d’Arrée, à Brennilis où le superréacteur qui n’a jamais fonctionné est en cours de
        démantèlement depuis des décennies. A Plogoff, plusieurs facteurs ont déclenché une révolte
        populaire qui, après plusieurs semaines de confrontation avec la “force publique”, a mis
        définitivement fin au projet.
        Car dès 1975, le conseil municipal du petit bourg à l’extrême ouest du finistère décidait de
        s’opposer au projet d’implantation d’une centrale nucléaire sur la commune. Qu’importe :
        l’autorité préfectorale, représentant l’état, n’en tient pas compte et organise sondages
        géologiques et études diverses pendant de longues années au cours desquelles la résistance
        populaire, peu à peu s’organisait pour culminer en 1980. C’est alors le débarquement : l’état
        envoie les CRS, et l’insurrection éclate. Femmes, vieillards, jeunes, toutes les générations
        montent au front, désarmés, face aux rangs de CRS qui accompagnent les tristes
        fonctionnaires chargés d’appliquer le règlement pour la bonne marche des procédures
        d’enquête “d’utilité publique”. Grâce au travail de Nicole et Félix Le Garrec, cinéastes, les
        images de ces évenements marquants ont traversé les années.

        Le Film sera suivi d'un débat animé par Erwan MOALIC, Président de la Cinémathèque de Bretagne
        En présence des déposants à la Cinémathèque de Bretagne, Nicole et Félix Le GARREC
      • Pensez à adhérer !
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam