• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

7838

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Au-delà des frontières, Stivell [25118]

2012 précisément | Pascal SIGNOLET

Film professionnel | Bretagne

Vous devez être adhérent pour visualiser ce média.
Attention, seul un extrait de ce film est disponible en ligne après adhésion. Pour le consulter en intégralité, contactez-nous.

Déjà adhérent ?Devenez adhérent

    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • 00:52:00
    • Coloration
    • Couleur
    • Format durée
    • LM - Long métrage
    • Format original
    • Son
    • Sonore
    • Descripteurs
    • Paris (75) - Stivell Alan
Le 16 février 2012, Alan Stivell retrouve la scène de l’Olympia. Sa carrière y a explosé quarante ans plus tôt. Un concert mythique, au succès si soudain qu’aucune caméra n’en a gardé la trace. L’album Stivell à l’Olympia, lui, s’est vendu à un million et demi d’exemplaires et figure sur la liste des "500 meilleurs albums de tous les temps” établie par Rolling Stone. La musique d’Alan a ouvert la voie aux courants successifs des musiques celtiques. De Melbourne à Vancouver, de Glasgow à Cologne, de Turin à Dublin, le chanteur aujourd’hui est une icône du genre.
Les foules internationales communient avec la puissance émotive du voyage imaginaire qui est au cœur de la musique d’Alan Stivell. Ses sonorités nouvelles façonnent l’écho de cultures anciennes, qui irriguent toujours la pensée contemporaine. Dans les chansons du harpeur breton, les enfants du XXIe siècle savourent les fruits de connaissances assimilées par les peuples voyageurs habitants des confins du monde occidental, bien au-delà de l’horizon des océans et des frontières de leur temps.
Ce film revisite, en compagnie d’Alan Stivell, la trajectoire passionnée et passionnante d’un artiste à la vocation précoce. Pour ceux qui le découvrent et ceux qui l’aiment depuis longtemps, le chanteur refait le chemin.
Sur les traces de son enfance, il revit le moment où son père fabrique cette harpe celtique disparue pendant des siècles. Il retrouve des amis, des musiciens qui l’ont accompagné dans sa lutte pacifique au service de la culture bretonne. Des documents d’époque témoignent du mépris affiché envers la Bretagne et sa langue. Les chansons de Stivell attisent la ferveur d’un peuple en quête de dignité. Bientôt, l’identité bretonne s’affirme par ses danses, ses chants, ses musiques, ses langues. En première ligne, Alan Stivell brandit son étendard, pas en guerrier, mais en héraut d’une culture qui se libère et part à la rencontre des autres mondes celtes puis des cultures d’ailleurs.
Ce portrait dépeint aussi la vie d’un homme goûtant la poésie du quotidien. Avec simplicité, Alan nous conduit auprès dans les lieux qui lui sont chers. Nous laissant pénétrer au cœur de son laboratoire intime, entouré de ses instruments, Alan ouvre également pour nous son atelier du rêve.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam