• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8144

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Brennilis, la centrale qui ne voulait pas s'éteindre [19313]

2008 précisément | Brigitte CHEVET

Film professionnel | Bretagne

Vous devez être adhérent pour visualiser ce média.
Attention, seul un extrait de ce film est disponible en ligne après adhésion. Pour le consulter en intégralité, contactez-nous.

Déjà adhérent ?Devenez adhérent

    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • 00:52:53
    • Coloration
    • Couleur
    • Format durée
    • MM - Moyen métrage
    • Format original
    • Son
    • Sonore
    • Descripteurs
    • Brennilis (29) - Centrale nucléaire - Énergie nucléaire
C’est l’une des plus vieilles centrales nucléaires de France, et la seule de son genre en France, à “eau lourde”. Plantée en plein milieu des Monts d’Arrée, au lieu-dit des “Portes de l’Enfer”, elle a cessé depuis vingt ans déjà de fournir de l’électricité aux bretons. Étrange château endormi , perdu en pleine lande, ce “petit” réacteur dénote dans le paysage. À tel point que Brennilis sera la première centrale française à disparaître entièrement. Avec un slogan-choc, le “retour à l’herbe”, et une volonté d’EDF d’en faire la “vitrine du démantèlement futur”.
Puisque vitrine il y a, approchons-nous donc. Quelle est donc l’histoire de cette centrale, du début des années soixante à aujourd’hui ? Pourquoi a-t-elle atterri à cet endroit ? Pourquoi s’est-elle arrêtée au bout de vingt ans de fonctionnement ? À travers l’histoire du réacteur EL 4, se dessine l’après-nucléaire français. Que se passe-t-il quand un réacteur est en fin de vie ? Quels sont les différents choix du démantèlement ? Et pourquoi le retour à l’herbe ? Combien cela coûte ? Qui doit faire ce travail ? Combien de temps cela va durer ? Et pourquoi autant de gens se posent des questions sur les pollutions éventuelles qu’aurait occasionnées cette centrale dans l’environnement ? À travers les témoignages de ceux qui y ont travaillé, des habitants de Brennilis, des différents acteurs politiques, des membres de l’observatoire du démantèlement, voici quelques-unes des questions auxquelles tentera de répondre ce film. Et sans attendre la disparition totale du réacteur, prévue pour 2020 environ, il racontera l’étrange et mouvementé destin de Brennilis.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam