• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8144

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Bretagne [12343]

1962 à 1963 | Marc KOHLER

Film amateur | Bretagne
    • Genre
    • Familial
    • Durée
    • 00:15:30
    • Coloration
    • Couleur
    • Format durée
    • CM - Court métrage
    • Format original
    • Film 8 mm
    • Son
    • Muet
    • Descripteurs
    • Brest (29) - Goémonier - Le Relecq-Kerhuon (29) - Locquirec (29) - Plouguerneau (29) - Plounéour-Brignogan-plages (29) - Restaurant - Église
Mariage à l'église Saint-Louis à Brest en 1962. Restaurant Castel Régis à Brignogan. Famille place Wilson. Restaurant le Gai fleuri à Kerhuon (maintenant le CIEL - Centre International d'Etude des Langues). Famille à l'aber Ildut. Bretonnes en coiffes à Plouguerneau. Goémonier à Kelerdut 1963. Famille à la plage. Maison à l'Aber Ildut. Plage de Penfoul. Manoir de Locquirec. Plouguerneau.
Marc Kohler est né le 4 juillet 1936 à Vichy. Fils d’un entrepreneur dans le chauffage et le sanitaire, il est de nationalités française et suisse. Cinéphile, il pratique la photographie depuis l’âge de 10 ans. Il suit des études d’ingénieur à l'Institut Energie et Combustible - École Supérieure de Thermique, puis effectue son service militaire à partir de 1957. Après avoir suivi le peloton des Élèves officiers de réserve (EOR) dans l’Arme blindée cavalerie de Saumur, il est envoyé en décembre 1958 en République fédérale d’Allemagne au 4ème régiment de cuirassiers à Wittlich, près de Trêves. C’est là qu’il achète, avec l’argent de son père, une caméra Paillard Bolex 8 mm à deux objectifs. « La caméra ça permet quand même de voir un peu plus, pendant un moment, l’évolution des mouvements, des gens » déclare-t-il (Jean-Pierre Bertin-Maghit, Lettres filmées d’Algérie. Des soldats à la caméra. 1954-1962, p.71).

Il est rappelé en Algérie du 26 mai 1959 au 28 juin 1960 au 26e Régiment de Dragons à Kenadsa près de Colomb-Béchar en Zone Ouest Saharien, près de la frontière marocaine, comme aspirant et sous-lieutenant. Blessé durant cette période, il reçoit la Croix de la valeur militaire.

Après la Guerre d’Algérie, il est ingénieur thermicien à Stahlbau Dillingen, en Allemagne puis ingénieur thermicien en chauffage et ventilation à Brest. Il travaille pour Coredif, un bureau d'études high-tech, spécialisé en transfert thermique pour l’armée, l’aéronautique, la marine et le nucléaire. Il est également expert à la Cour d'Appel de Rennes, pour les Tribunaux Administratifs de Rennes et de Nantes.

Totalement autodidacte en matière de cinéma amateur, il l’a pratiqué occasionnellement et uniquement au cours de son service militaire en Algérie. ll a commencé à tourner en 1959 en 8mm. Marc Kohler aimait filmer les zones militaires et divers paysages. Il utilisait une Paillard Bolex - 2 objectifs 8mm et un projecteur Pathé. Les transmissions étaient alors très difficiles, les films amateurs lui permettaient de donner des nouvelles à ses parents. Il achetait sa pellicule sous forme d’abonnement chez Grenier Natkin à Paris et se les faisait envoyer en Algérie. Il les renvoyait pour développement puis les faisait adresser à ses parents domiciliés à Brest. Ses films sont non montés, simplement assemblés, c’est sa mère qui collait les images. Il s’agit-là véritablement de « Lettres filmées » (J.-P. Bertin-Maghit, Op. cit.).

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam