• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8144

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Chroniques de la guerre d'Algérie, Mohand Cherif Kadi [27432]

2012 mars | Bernard ANDRIEUX

Film professionnel
    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • 00:43:00
    • Coloration
    • Couleur
    • Format durée
    • MM - Moyen métrage
    • Format original
    • Vidéo montage
    • Son
    • Sonore
    • Descripteurs
    • Algérie
Consistant en 52 DVD sur l’histoire de la guerre de libération nationale (1954-1962), sous le thème «Chronique de la guerre d’Algérie». Ces importants documents renferment des dizaines de témoignages d’acteurs de cette guerre et de personnes ayant vécu cette période, parmi les Algériens et les Français, outre des photos d’archives sur les évènements phares qui ont marqué la Révolution.

Mohand Cherif KADI. Né en 1934. Appelé et déserteur. Membre du commando Ali Khodja de l’ALN. Charleville. Kabylie. Aumale. Maginot. Wilaya 3. Lambèze.
Engagé au Mtld en France puis membre du Crua, il applaudit l’annonce des actions réalisées le 1er novembre. Il fait un travail de sensibilisation en France puis il gagne l’Algérie l’été 1955. Il est appelé pour faire son service militaire. Lors d’une permission, il rencontre des membres de l’Aln qui lui conseille de rester et de déserter avec armes et compagnons. C’est ce qu’il fait en septembre 56. Puis il intègre début 57 le commando Ali Khodja où il participe en wilaya 6 à la réduction de l’action de Si Chérif. Le commando provoque de nombreuses pertes du côté français. En avril 57, il se heurte au 3ème Rpc de Bigeard et après de durs combats il arrive à décrocher. Le vendredi 13 septembre 57, il est encerclé et blessé. Torturé sur place pendant une journée, il est ensuite évacué et soigné. Condamné à perpétuité, il passe par Barberousse et finit sa peine à Lambèze dont il est libéré le 6 mai 62. Il rejoint l’Aln. Il est de garde pendant les fêtes de l’indépendance. La reprise de la vie civile est difficile. Il met un an pour retrouver du travail.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam