• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8405

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Une histoire de fou [18246]

1952 précisément | Pierre GUÉRIN

Contribuez !
Film amateur | Bretagne
    • Genre
    • Fiction
    • Durée
    • 00:23:30
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Format durée
    • CM - Court métrage
    • Format original
    • Film 16 mm
    • Son
    • Sonore
    • Descripteurs
    • Agent de police - Bretagne - Nantes (44)
Flanqué de deux adjoints, l'inspecteur Bontemps doit capturer un fou échappé d'un asile, ce qui donne lieu à une poursuite burlesque dans le Nantes de 1952. Notre policier et une équipe d'infirmiers en folie traquent le fugitif à travers le quartier Sainte Anne, ses escaliers, les quais de la Fosse, le chemin de fer des bords de Loire, le pont transbordeur et sa nacelle, etc. Le fou y sèmera ses poursuivants et l'inspecteur y gagnera une charmante compagne.
Pierre Guérin est né le 26 janvier 1932 à Nantes et décédé en 2019 à Chantepie.

Formé à l'École nationale professionnelle Livet, à Nantes, Pierre Guérin devient commis d'architecte. Son service militaire accompli, il entre comme dessinateur aux Ponts et chaussées maritimes tout en poursuivant une pratique assidue du cinéma d'amateur. Il crée en 1956 le Caméra club nantais sous l'égide du Cercle nantais du cinéma (Bernard Lerat et Louise-Françoise Hervieu). Le groupe édite un bulletin : Flash, revue mensuelle du cinéma non professionnel de la région Ouest. Pierre Guérin en est resté le président d'honneur.

Sa rencontre avec René Perdriau, gérant d'un studio d'art photographique à Nantes et correspondant de la première chaîne, l'amène à réaliser quelques reportages locaux destinés à l'antenne nationale. Lorsqu'en 1963, se crée la chaîne régionale de télévision, il y collabore comme pigiste, livrant divers sujets de reportages pour l'émission "Ouest panorama". En 1964, il est engagé comme titulaire d'un poste de cameraman. Après quelques détours à Reims et paris, il termine sa carrière à Rennes comme journaliste-reporter d'images, travaillant à la réalisation de divers magazines dont un documentaire consacré à Nadia Sibirskaïa et un montage d'archives dédié au premier siècle de cinéma.

Non content d'avoir réalisé une quarantaine de courts métrages amateurs (des fictions), il collectionne aussi les bobines (1300 titres de formats légers, du 8 au 16mm) et les appareils de projection. Cette passion dévorante l'a conduit à construire dans sa maison un cinéma de poche où il effectue ses propres projections. Membre du conseil d'administration de la Cinémathèque de Bretagne, il est aussi membre de l'ALICC (Agence de liaison inter-collectionneurs du cinéma - Meaux) dont le bulletin Infos-Ciné a publié plusieurs de ses dossiers. L'un d'eux a permis la réalisation d'un documentaire professionnel : "Nadia Sibirskaïa" (1990), en co-réalisatio avec Laurent Desprez. Il a collaboré par ailleurs à d'autres titres de presse comme Archives (Institut Jean Vigo), Décadrage (Cinéma Le Rallye) ou Le Collectionneur de Bandes dessinées.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam