• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

7219

Films
en accès libre

      • Préambule

      • D’un regard à l’autre : L’Algérie coloniale, la guerre d'indépendance au miroir des cinémas amateur et militant
      • Dans le cadre des commémorations des 60 ans des accords d’Évian et de l’indépendance de l’Algérie, la Cinémathèque de Bretagne a confié à Gilles Ollivier, Vincent Marie et Reynald Derain, historiens et enseignants, la réalisation d’un dossier pédagogique autour des cinémas amateur et militant.
         
        A travers les images, amateurs et professionnelles, conservées par la Cinémathèque de Bretagne, ce dossier vise principalement à interroger et à mettre en lumière ces images de manière (re)contextualisée. Élèves, enseignants, chercheurs, curieux sont invités à découvrir des films tournés des années 1930 aux années 1960 et après l’indépendance. Ce dossier propose une approche chrono-thématique pour questionner l’usage du film comme outil de mémoire historique et/ou personnelle.
         
        La méthode consiste à croiser les regards sur les populations et la culture algériennes pendant la colonisation et ce qu’ils montrent ou pas pendant la guerre d’indépendance (1954-1962). Extraits de films de voyage, de Français d’Algérie, de soldats français (engagés et (r)appelés) sont analysés et confrontés afin de caractériser les points de vue en matière d’altérité. Il en est de même pour le cinéma militant de René Vautier, cinéaste français d’origine bretonne favorable à l’indépendance algérienne
         
         
        Ce dossier pédagogique se compose de deux grandes parties :
         
        - La première partie rend compte des grandes thématiques filmées par les cinéastes amateurs en Algérie, qu’ils soient civils, militaires engagés, (r)appelés, soldats ou officiers.
        - La seconde partie est consacrée au cinéma de René Vautier en Algérie, et de son engagement par le cinéma.
         
        Une chronologie, une géolocalisation des films ainsi qu’une bibliographie viennent compléter les parcours thématiques.
         
        Pour chaque film, plusieurs rubriques se complètent :
        • Rubrique "Dossier pédagogique" : analyses des films par Gilles Ollivier, Vincent Marie et Reynald Derain pour comprendre et interpréter les images et leur sens, donner des éclairages sur le contexte historique.
        • Rubrique "Résumé” : description formelle propre à la Cinémathèque de Bretagne. Cette description a pour but de favoriser et de faciliter la recherche d’images.
        • Rubrique “Biographie” : présentation des cinéastes.
         
        Les dates des films amateurs mentionnées sont celles des années de tournage.
        Concernant les films de René Vautier, les dates des films sont celles de l’année de leur production. Pour des questions de droits, des extraits des films de René Vautier sont seulement en libre accès. Les enseignants souhaitant visionner les films de René Vautier conservés à la Cinémathèque de Bretagne doivent faire une demande à : renseignements@cinematheque-bretagne.bzh
         
        Présentation de Gilles Ollivier, Vincent Marie et Reynald Derain
         
        Gilles Ollivier est agrégé d’histoire-géographie, enseignant dans l’Académie de Rennes, et membre du Conseil scientifique et d’éthique de la Cinémathèque de Bretagne. Il a publié des contributions sur le cinéma amateur dans 1895, Archives, Communication, En Envor, Place publique… Il a notamment fait paraître « Le cinéma amateur : pratiques, patrimoine et identité bretonne » dans Bretagne plurielle. Culture, territoire et politique, aux Presses Universitaires de Rennes (2007), et « Portrait de l’amateur en franc-tireur. Histoire(s) de l’amateur en cinéma : une figure ordinaire en quête de liberté ? Une quête de liberté pour un cinéma extra- ordinaire ? » dans le numéro de la revue Atala intitulé Passage à l’amateur. Enjeux politiques et esthétiques d’un autre cinéma (2016).
         
        Vincent Marie est Docteur en histoire, agrégé d'histoire-géographie et professeur de cinéma. Il est chargé de cours en Cinéma et en Histoire de la bande dessinée et sémiologie de l'image à l’Université Montpellier III. Il dirige la collection Enseigner autrement aux éditions Manuscrit et a été aussi le commissaire de nombreuses expositions sur la bande dessinée. Réalisateur, ses films, Bulles d’exil (2014), Là où poussent les coquelicots (2016), Bartoli, le dessin pour mémoire (2019) interrogent les rapports du dessin à l’histoire. Son dernier film Nos ombres d’Algérie (2022) propose une réflexion sur les représentations de la guerre d’Algérie dans l’univers de la bande dessinée.
         
        Reynald Derain est enseignant en histoire-géographie dans l’Académie de Strasbourg. Il a contribué à deux plateformes de recherche autour du cinéma : MedFilm et Rhinédits. Il a également travaillé dans le cadre de son master sur le cinéma amateur alsacien et a publié plusieurs articles dans des revues d’histoire, dont deux sur des cinéastes amateurs : Charles Seewald et Albert Weber. Il est également bénévole auprès de l’association MIRA – Mémoire des Images Réanimées d’Alsace, cinémathèque alsacienne, depuis 2017.
         
      • Programmation janvier-juin 2022
      • Collection Mémoire du travail
      • Entrefil
      • La boutique

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam