• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8794

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Assy et Suisse [21151]

1961 précisément | Michel BODY

Contribuez !
Film amateur

Vous devez être adhérent pour visualiser ce média.

Déjà adhérent ?Devenez adhérent

Suisse, village d'Assy, église de Notre Dame de Toute Grâce du plateau d'Assy (Fernand Léger, Jean Bazaine, Pierre Bonnard, Georges Braque, Marc Chagall, Jacques Lipchitz, Jean Luçat, Henri Matisse, Germaine Richier, Georges Rouault, Carlo Signori y ont réalisés la décoration), clocher, GP sur vitraux de Jean Bazaine (1904-2001) dans une église, montagne, automobile, guide, mosaîque de Fernand Léger (1881-1955) à l'extérieur de l'église près du porche, il pleut, automobiles, sous la tente de camping, homme avec cariole, avec les bottes sur pelouse gorgée d'eau, promenade en montagne, drapeau helvétique, chapelle, pano sur lac et montagnes, avion Swissair qui atterrit. Ville avec église, pont en bois couvert, lac avec château, coucher de soleil, cygne, pêcheur à la ligne, en voiture, lac, vitraux de l'intérieur de Notre Dame du Haut de Ronchamps de Le Corbusier (fresque, portes décorées, projet exécuté entre 1950 et 1955 par Le Corbusier).
Michel Body (13 novembre 1931 - ) est né à Angers. Il est très tôt sensibilisé au cinéma, ses parents l'emmenaient très souvent au cinéma de leur quartier. Son père fournissait d'ailleurs en charbon le cinéma du quartier. Adolescent, il crée un ciné-club. Ses parents décident alors de lui acheter une caméra mais, ayant peu de moyens, Michel Body les aidera à financer cet achat en vendant des buvards aux élèves du lycée. La caméra 9,5mm sera achetée par correspondance dans le nord de la France. Avec cet équipement, il fera son premier film. Il prend pour habitude de récupérer de la pellicule dans les poubelles d'une cinémathèque voisine et de les retravailler (il les gratte, dessine dessus…) pour fabriquer ses propres films qu"il projette au lycée. Son père lui achètera ensuite un projecteur à manivelle.
Puis il commencera à faire des films à partir de ses propres dessins. Ses études à l’École des Beaux-arts lui permettront d'apprendre davantage et de développer son travail.

Ainsi, formé à l'École des Beaux-Arts d'Angers, puis à l'École normale de Paris, il enseigne les arts appliqués en lycée professionnel dans la région nantaise de 1954 à 1991. Devenu Nantais, il participe à la création du caméra club de la ville dont il est l'un des membres fondateurs et il en sera président de 1961 à 1968. Parallèlement, il est correspondant local pour l'ORTF (journal télévisé). Chargé de cours de cinéma d'animation aux Beaux-Arts d'Angers, il y crée un atelier d'animation en 1969 et initie ses élèves aux techniques du cinéma.

En 1971, il est présent au Festival international d'animation d'Annecy et crée en 1973 le bureau international du film d'animation dont l'objectif est de réunir les spécialistes du genre et de faire évoluer les techniques pédagogiques.

En 1999, il prend sa retraite et part à l'Ile de la Réunion pour donner des cours de cinéma d'animation à l’École de l'Image qui créera plus tard un studio de production de niveau international.
De retour en métropole, il s’équipe en matériel informatique et continue ses travaux pour expérimenter sa technique d’animation. Il réalise un film documentaire sur l'histoire et les techniques du cinéma d'animation doublé d’une exposition sur le même thème qui circulera en France et à l'étranger.

Il réalisera de nombreux films en vidéo dans le cadre de la fédération française de cinéma et vidéo dont il est membre depuis 1959.
Sa production dépasse les 200 films (argentiques et vidéos) dont près de la moitié ont été récompensés dans divers festivals et concours (il sera primé 6 fois aux Rencontres Internationales de l’UNICA - clubs de cinéma et vidéo amateur). Il est toujours un membre actif du Club cinéma Vidéo de Nantes Atlantique »
Michel Body ne cesse d'explorer les techniques de création pour réaliser ses films et développer son univers cinématographique.


La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam