• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8794

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Bobines de Guingamp 10/2003 [15121]

Film amateur | Bretagne

Ce film n'est pas disponible. Pour plus d'informations, contactez-nous.

    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • 00:30:00
    • Coloration
    • NB et Couleur
    • Format durée
    • MM - Moyen métrage
    • Format original
    • Vidéo master
    • Son
    • Muet
Bobines de Guingamp (montage réalisé par l'antenne 22 pour la séance du 21/10/03 et celle du 23/10/03 à Guingamp ).
* Guingamp/Landerneau : Au Stade à Landerneau entre 1927/1929. La Fondation d'En avant-Guingamp remonte à 1910-1911. Au début du siècle, lors des batailles cléricales, alors qu'il y avait une équipe de foot au stade Charles de Blois, l'école primaire supérieure de garçons a voulu monter également une équipe de foot qu'elle a nommée « En avant » afin de montrer leur dynamisme.
* Pontrieux 1935 : Descente vers Sainte Croix, le Pont de Sainte Croix, le lavoir. Les promeneurs sont sur ce qui est la zone industrielle de Grâces
* Ville des Côtes d'Armor : La basilique vue de Saint Sébastien avec les Etablissements Charton, à l'entrée de la rue Notre Dame vers la place du centre, le cadran sur l'église est resté jusqu'en1980, le marché au beurre sur place du centre, les tréteaux, au pied du château, le marché aux cochons, les autocars de Bourbriac, l'entrée de l'église par la porte d'en-face de l'ouest est décorée de guirlandes électriques, l'entrée du porche, les invalides qui viennent faire l'aumône, la procession du pardon en été, l'évêque rentre dans l 'église, la crosse à la main, messe du matin, porte du porche, ... drapeau sur la tour plate,les vendeuses de brioches et de cierges. L'église avait encore son clocheton. Le pardon avait lieu le 2 juillet de nuit tard avec des flambeaux.
* Marché à Guingamp en 1938 : Scène de marché en 1938, marchande de brioches, de pain, de beurre et d'œufs. Les coiffes étaient des ailes de mouettes. Les jeunes femmes portaient la coiffe plus haute pour marquer leur modernité.
* Guingamp trouvailles : Une fête de l'hermine ou de la Duchesse Anne en 1944/1945 sur la place du Centre à Guingamp, avec le maire M. Million.
* Guingamp trouvailles dépôt : Kermesse au pardon de Guingamp un 2 juillet.
* Guingamp trouvailles dépôt : Fête foraine sur la place du Vally . Les casse-gueules.
* Guingamp trouvailles dépôt : Rue Notre-Dame, l'ombre de la flèche avant 1944, un convoi d'allemands. M. Le Floche, réalisateur, aurait filmé pour des activités de résistance le passage du convoi des allemands.
* Guingamp trouvailles dépôt : Une des premières Saint-Loup sur la Place du Centre, organisée par l'association Kendalc'h au début des années 50 et devenant festival de la danse bretonne. Dans l'entre deux-guerre, à la Saint Loup, les participants n'étaient pas tous habillés en breton. La Saint Loup était un pardon avec une cérémonie, une fête, un bal. On vendait des brioches et buvait du cidre. Ce pardon avait lieu dans la paroisse de Pabu et les guingampais allaient à la fête. Au milieu du 19ème , la jeunesse guingampaise s'est appropriée cela comme fête guingampaise. Partant de Guingamp avec de la musique municipale, ils montaient jusqu'à la chapelle Saint Loup et descendaient en dérobée en costume de ville. Il n'y avait pas de costume. Les années passant, on cesse de faire cet aller-retour, les jeunes étant fatigués de faire deux à trois kilomètres à pied quelques fois sous la pluie. Le départ s'envisage donc du centre, du jardin public, du château des Salles avec la dérobée à chaque fois, danse par couple, et se termine sur la place du centre quel que soit l'endroit de départ. La Saint Loup est tombée en désuétude, l'association Kendalc'h a donc repris la fête pour en faire un concours de cercles celtiques, au début des années 50.
* Paris-Trégor : L'imprimerie Toulec, Librairie Suberbie avec son oncle. Le drapeau était mis pour les fêtes, (la maison de la duchesse Anne, au coin, est de la fin du 16ème, elle n'y est jamais venue) Maison pâtisserie Rue Saint Yves, Kodak pharmacie Lequen s'occupe beaucoup de photos. L'église de face, il n'y a plus de flèche, 1950, flèche remise en 1955, 10 ans pour la remonter. Pris du quartier Saint Sébastien, de l'autre côté du Trieux, on est à l'ouest, Magasin de sport avec un porche, Balcon Pont Saint-Michel, livraison sur place du porche sur le 2ème pont Saint Michel, publicité sur le mur vue de Saint Sébatien. Le magasin au sport de Mme Deniel, devenu maroquinerie descend de la place Saint Michel sur Saint Jean.
* Les habitats défectueux 1950 : La venelle du moulin de la ville.
* Le tour de France en 1952 : Le passage des caravanes publicitaires devant la place Saint Nicolas et rue Saint Nicolas.
* Rencontre pour les magasins : Publicité guingampaise en avant-première des séances de cinéma (sonore).
* Couronnement de Notre Dame de la Joie : Centenaire du Couronnement de Notre-Dame de la Joie en 1957.
* Voyage vers la Bretagne : La place principale 1956/1957.
* Une dérobée à Guingamp en 1961 lors d'une Saint-Loup organisée par Kendalc'h.
* Dernier voyage du train à vapeur. Fermeture du réseau breton à vapeur en 1971.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam