• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8794

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Dixième anniversaire de la troupe scouts à Châteaulin [1634]

1947 précisément | Michel MAZÉ

Contribuez !
Film amateur | Bretagne
Les scouts Chateaulinois à Lourdes et dans les environs . Baignade dans la rivière de montagne Pyrénéenne. Prière dans la montagne. Pont d'Espagne. Marche dans la montagne. Port du Marcadau. Cérémonie scout, promesses et chants. Pèlerinage national à Chartres à la libération. 10ème anniversaire, camps à Trégarvan. Vues de l'Aulne et de Trégarvan. réunion à Saint-Yves. Jamboree internationale. Retour du jamboree en camion, arrêt au Mont Saint Michel. Portraits.
Michel Mazé (26 février 1923 - 4 février 2009) est né à Brest et décédé à Concarneau. Il est l'ainé de la famille. Il fait ses études au collège Saint-Louis à Châteaulin. Dès ses 14-15 ans, il s'intéresse au cinéma amateur par le biais de son père (Jean Mazé), épicier en gros à Châteaulin à l’épicerie « Le Coucou ». Son père a filmé dans les années 1930 la vie de famille avec l'idée de faire des projections publiques pour attirer de la clientèle. Il projetait alors ses films dans son arrière boutique, devant les châteaulinois qui montraient patte blanche en lui présentant l'emballage d'un produit de son épicerie. Il se fait aider de son fils Michel qui filme les activités locales telles que courses cyclistes, les matches de foot, les kermesses et les pardons...

Michel Mazé passe son baccalauréat à Quimper en 1939, mais la guerre arrivant, il restera aider son père dans l'entreprise familiale. Il participera à des activités de résistances à Braspart dans le réseau de Jean Cadiou.

Michel Mazé étant scout, les images filmées font trace des activités et de la réalisation d'une promesse faites avant-guerre. Ainsi, les scouts s'étaient jurés qu'après la guerre ils se retrouveraient pour un pèlerinage à Lourdes. Ce pèlerinage se réalisera en 1947 et sera en partie filmé.

Mobilisé en février 1945, il changera beaucoup d'affectation, à Saumur dans les chars en passant par le 3ème Spahi en Allemagne. Il revient ensuite à Châteaulin pour travailler à l'épicerie. Il se marie en 1952 avec Paule. Pensant que l'épicerie n'avait pas beaucoup d'avenir il décide, en 1956 environ, de partir travailler à Nancy en tant qu'acheteur au Coopérateur de Lorraine. Il y reste quatre ans puis est promu à Paris à la centrale d'achat. Il y reste jusqu'en 1980 environ.
Il se fait construire une maison à Concarneau pour y passer sa retraite. Il recommence à cette occasion à filmer en Super 8.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam