• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8794

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Du pétrole mais pas d'idées [7306]

1978 précisément | Jo POTIER

Contribuez !
Film amateur | Bretagne
Ce film est un reportage sur la catastrophe de l'Amoco-Cadiz en Bretagne le 16 mars 1978 réalisé par un cinéaste amateur passionné par l'actualité.

Armé de sa caméra Super 8, Jo Potier témoigne de la pollution à Portsall sur la côte nord du Finistère. Pour donner à ses images encore plus de profondeur, il ajoute en bande son les actualités radiophoniques du moment.

Les différents plans du film nous montrent : les nombreux volontaires en train de nettoyer pataugeant dans un bouillon noirâtre de pétrole, des panneaux portant des slogans comme "La mer est foutue, préservons nos dunes", les tracteurs agricoles tirant les tonnes à lisier transformées en citerne à fuel lourd, les inutiles boudins gonflables initialement prévus pour protéger les parcs à huîtres des abers mais que le vent et la mer charrient, des militaires à la peine pelle en main, des gros plans sur l'épave du navire affrété par la multinationale Amoco source du drame...

Le film s'achève sur les rimes d'une chanson militante dans laquelle les auteurs s'interrogent sur les responsabilités de la catastrophe.
La qualité de ce document lui a valu à l'époque une diffusion sur l'antenne de la télévision régionale.
Jo Potier (3 août 1926 - ) est né à Gausson. Il est fils d'instituteur (Bourbriac).
Il a suivi des cours d'électricité et de radio à l'institut d'électricité de Paris où il obtient son diplôme d'électro-technicien en janvier 1944. Il travaille ensuite à l'arsenal de Brest. Il habite Brest à partir de 1950, dans le quartier de Pen Ar Creac'h, où il a été monteur électricien chez Electro Distribution (Brest) du 2 janvier 1950 au 16 janvier 1984.
Membre du Club des cinéastes amateurs, il pratique d'abord le 8mm puis le Super 8 pour aborder enfin la vidéo VHS puis Super VHS. Sélectionné lors de nombreux festivals et concours amateurs, il y remportera quelques belles récompenses. Certains de ses films ont été diffusés à la télévision.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam