• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8405

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Engadine [19236]

1950 environ | Marie-Louise JACQUELIN

Contribuez !
Film amateur

Ce film n'est pas disponible. Pour plus d'informations, contactez-nous.

    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • Coloration
    • Couleur
    • Format durée
    • CM - Court métrage
    • Format original
    • Film 8 mm
    • Son
    • Muet
    • Descripteurs
    • Suisse
Balade en montagne, vaches, cochon, attelages, villages suisses fleuris, Maloja...
Marie-Louise Jacquelin (31 mai 1911 - mars 2007) née à Vire dans le Calvados et devient radiologue. Elle se marie à Marc Jacquelin, médecin à Ernée en Mayenne, où elle passe l'essentiel de sa vie.
Intéressée par l'écriture cinématographique dans les années 1950, elle tournera en 8 mm puis assez vite en 16 mm, tout en travaillant rigoureusement son approche théorique du cinéma. Elle réalise début 1953 son premier documentaire : "Pêcheurs sans port" tourné au printemps 1953 au nord du village portugais de Nazaré. Ce film va remporter de nombreux prix : 1er prix régional à Brest en 1953, Grand prix national au festival de Saint-Cast en 1953, 1er prix national à Bordeaux en 1953, 2e prix international à Bruxelles en 1953. D'autres films vont suivre dont un documentaire remarquable sur les volcans.
Marie-Louise Jacquelin filme les gens et s'intéresse au contexte social dans lequel ils vivent. Si ce n'était l'utilisation habile et délicate de la couleur, on pourrait rapprocher son cinéma du réalisme italien de l'après-guerre.


La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam