• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

7838

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Ile Cigogne [19354]

1965 environ | Marcel DOMERGUE

Film amateur | Bretagne
    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • 00:10:00
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Format durée
    • CM - Court métrage
    • Format original
    • Film 9,5 mm
    • Son
    • Muet
    • Descripteurs
    • Camp de base - Glénan (archipel des) (29) - Glénans (Les) (association) - Navigation de plaisance - Voilier - École de voile
Marcel Domergue a intégré l’association Les Glénans en 1960 jusqu’en 1971. Il a partagé le quotidien de l’association sur les îles de l’archipel et a réalisé de nombreux films témoignant de l’organisation et de la vie lors des stages, à terre et en mer, laissant ainsi une trace de cette riche période de l’association, de ses valeurs de collectif, de partage et de liberté, ainsi que de la démocratisation de la pratique de la voile.

------------------

Caméra embarquée à bord d’un Chose (ancien canot de sauvetage). Contre-plongée sur le haut du mât, la corne et l’encornât.
Des dériveurs de type Vaurien naviguent devant les îles Saint-Nicolas et Drenec dans l’archipel de Glénan. Ils passent devant Fort Cigogne. La Perle des Iles (bateau de liaisons à moteur des Glénans) est au mouillage. La flottille accompagnée d’une Caravelle continue sa route vers l’est, en ligne de file.
PR Le Vaurien "R" et ses trois passagers.

A bord du Chose, l’équipage, en brassière, manœuvre. Un homme en pull et espadrilles tient l’écoute de misaine (voile du mât avant), le barreur abat. GP Les mains tenant l'écoute de misaine. Deux équipiers sont debout, l’un porte une cigarette à sa bouche. Il choque l’écoute de misaine.
Manœuvre de prise de ris dans l’artimon (voile du mât arrière). Une stagiaire monte sur le pontage arrière s’occuper de la voile. Le barreur, qui tient écoute et barre, est attentif à son cap tandis qu’un équipier tient le foc bordé. Un stagiaire gère la bosse de ris au point d’amure.
CP Le haut du mât et la corne (ou pic).

Ligne de file de Vauriens menés par une Caravelle. La Caravelle effectue un virement de bord vent devant. Fort Cigogne en arrière-plan.

Devant Fort Cigogne, deux Choses, trois croiseurs de type Corsaire, une prame et La Perle des Iles au mouillage. En arrière-plan l’île de Bananec sans construction.
Un chalutier en bois échoué (volontairement, afin de fournir du bois de feu) sur la côte sud-ouest de l’île.

Dans la cour de Fort Cigogne, des stagiaires en bottes sont en attente de l’affichage des listes d’équipages. Ils consultent les listes affichées sur un panneau, devant la voilerie.

Une prame, manœuvrée à la godille et aux avirons, accoste à la cale de Fort Cigogne. Ses nombreux occupants en débarquent. Tous portent une brassière, certains un ciré.
Au bord de la cale, un groupe de stagiaires (garçons et filles) est assis près de casiers de pêche. L’un d’entre eux marche, jambes et pieds nus, sur les cailloux.

Contre-plongée sur les murailles du fort, le bâtiment de quart et la tour amer.

Dans la cour du fort, un groupe est allongé sur l’herbe. Une stagiaire soigne le pied d’un homme barbu. GP Elle lui enduit les orteils de crème. GP Le visage de ce dernier simulant une douleur extrême (Serge Nicolet, encadrant bénévole des Glénans).
Exercices de matelotage.

Caravelle en navigation.
Par vent modéré, un Cotre des Glénans naviguant au près, avec de la gite. Sous la même allure et suivant la même route, un Chose. Les deux voiliers naviguent bord à bord, le Fort Cigogne en arrière-plan. Un second Chose suit une route inverse.

A bord du Chose, quatre équipiers en cirés à l'avant. Une jeune femme porte un bandeau dans les cheveux. GP Un équipier souriant. GP Les mains du barreur. Manœuvre d’étarquage de la misaine (tendre la voile).

Cotre filmé par vent très faible et mer plate. Farniente à bord.

Les Vauriens et Caravelles, par vent faible, naviguant en ligne de file. La balise de Guiautec en arrière-plan.
Marcel Domergue est né en 1922 à Rodez et décédé en 2015 à Paris. Il était jésuite.
Doté d'une bonne plume, il écrit de nombreux livres et articles, et fut notamment rédacteur puis rédacteur en chef de la revue « Croire aujourd’hui » éditée par Bayard. Il est également l’auteur de commentaires sur les évangiles à destination des croyants et plus particulièrement des prêtres pour la préparation de leurs homélies.

Marcel Domergue est arrivé à l'association Les Glénans au début des années 1960, il était déjà prêtre à cette époque. Même si cela n’a jamais été officiel, il y est sans doute venu dans le but d’évangéliser un mouvement de jeunesse, comme cela pouvait être fréquent à l'époque. Ce qui n’a pas fonctionné. Philippe et Hélène Viannay, les fondateurs de l’association Les Glénans ont toujours tenu au caractère laïc de l’association. Il y est cependant resté, y a trouvé sa place, a partagé la vie de l'association et y a réalisé des films sur le quotidien des groupes lors des stages à terre et des croisières. Très expérimenté en navigation, il encadrait également des stages à terre et en croisière comme chef de bord. Il a quitté l’association en 1971, laissant un témoignage fort de la vie de l'association et de ses valeurs.

(02/12/20)

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam