• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

7838

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Nantes sous la crue [19365]

1936 8 janvier | Emmanuel VAILLANT

Film amateur | Bretagne
    • Genre
    • Documentaire
    • Durée
    • 00:16:51
    • Coloration
    • Noir & Blanc
    • Format durée
    • CM - Court métrage
    • Format original
    • Film 9,5 mm
    • Son
    • Muet
    • Descripteurs
    • Automobile - Bateau - Car - Catastrophe naturelle - Chantier naval - Château (demeure) - Doulon (44) - Loire - Nantes (44) - Pont - Port - Tramway - Église
Nantes sous la crue, tourné le 8 janvier 1936, est un reportage de TNAL-LIAV'E (anagramme d'Emmanuel Vaillant).

Emmanuel Vaillant est né le 8 novembre 1900 à Guérande et meurt déporté le 2 aout 1944.
Il est le fils de Emma et Emmanuel Vaillant. Il a une sœur ainé Renée qui épouse René Bazin et un frère cadet Jean qui sera religieux. La famille Vaillant est installée au 30 avenue de La gare (avenue de Gaulle).

Emmanuel Vaillant est maître ouvrier spécialisé dans le métier de peintre en caractère après une formation à Bruxelles à l'école Saint Luc. Il est peintre décorateur en bâtiment avec son père.

Après son service dans le génie en Afrique du Nord, il épouse le 13 octobre 1925 Jeanne Ricolo (née le 14 juillet 1900 à Saint Nazaire-1986) qui travaillait comme secrétaire avec sa sœur Antoinette à l'hôtel Adriana. Michel Vaillant naît de cette union en 1927.

A la suite de problème de santé, la tuberculose, Emmanuel Vaillant se reconvertit. Il s'installe avec sa famille à Nantes dans le quartier de Doulon au 24 rue la Ville-en-Pierre et ouvre le magasin photographique "Ciné Photo Étoile". Jeanne Vaillant ouvre une droguerie et Emmanuel Vaillant devient photographe et cinéaste amateur.
Il fait des photographies aériennes à bord du Gaudron "Luciole" à La Baule, appartenant à son beau-frère René Bazin, capitaine dans l'armée de l'air. A Nantes, il est portraitiste et effectue des travaux pour des amateurs (prises de vues, développement et tirages au laboratoire).
En 1939, il obtient sa carte de presse au journal l'Echo de La Loire et embarque pour Alger en tant que rédacteur et reporter pour le Congrès eucharistique à bord du paquebot El Mansour.

En 1942, il rencontre Charles Berruet et entre dans le réseau de résistance "Alexandre" regroupé sous l'organisation "Les hussards de La Liberté" sous le contrôle de Marcel Hatet alias "Attila". Emmanuel devient "Pierre". Ils effectuent l'hébergement d'aviateurs anglais (Alexandre Wilkinson) et de parachutages d'armes.
Arrêté par la Gestapo le 27 juillet 1943, il est torturé et déporté avec sa femme Jeanne, de Compiègne vers le camp de Buchenwald le 17 janvier 1944 (matricule 40772) où il y meurt le 2 aout 1944.

tc intc outduréedescriptionmots clés
01:00:01:0701:00:46:2100:00:45:14Apparition en fondu enchainé, titre en caractères recherchés, « E. VAIL-LANT amateur cinéaste présente » (le cinéaste était peintre en caractère à l’origine).Format 9 ,5mm. Carton « Nantes sous la crue 8 janvier 1936 ». 
01:00:46:2201:00:58:0700:00:11:10Carton « grossie par des tempêtes et des pluies violentes, la Loire monte sans cesse. La situation s’aggrave chaque jour. Il faut partir en hâte devant la menace du flot envahisseur ». 
01:00:58:0801:01:15:0700:00:16:24Panorama de la Prairie de Mauves, cathédrale de Nantes en arrière-plan, clocher de Saint Clément. Passage d’un train (autorail sur une voie de chemin de fer, peut-être un autorail Bugatti). 
01:01:15:0801:01:24:0200:00:08:19Prairie de mauves, clocher (de Doulon ?) 
01:01:24:0301:01:30:1300:00:06:10Carton « un coin pendant l’été on rit on chante » 
01:01:30:1401:01:35:1200:00:04:23Même lieu que dans la séquence précédente mais inondé, panneau « Boulevard de Mauves » (créé en 1875 par les Nantais pour relier Doulon et Chantenay avant l’annexion en 1908) 
01:01:35:1301:01:41:2200:00:06:09Allée bordée de peupliers, Michel Vaillant marche sur le boulevard. 
01:01:41:2301:01:50:1700:00:08:19Carton « n’est plus maintenant qu’un lac immense aux eaux bourbeuses et tourmentées » 
01:01:50:1801:02:26:1900:00:36:01Boulevard de Mauves inondé, des hommes sur une barque avec le cinéaste. Des peupliers, le clocher de Doulon en arrière-plan.  
01:02:26:2001:03:23:0200:00:56:07Prairie de Mauves, inondée, un pignon de maison. GP Un lampadaire. Retour sur le boulevard de Mauves bordé de peupliers, deux rameurs sur une barque. 
01:03:23:0301:03:23:2000:00:00:17Prairie de Mauves, un cabane. Zone peu urbanisée, une voie ferrée à droite, peut-être le pont de la voie ferrée au lieu-dit La Mahaudière.  
01:03:23:2101:04:26:1600:01:02:20Prairie de Mauves inondée, des arbres têtards (étêtés) 
01:04:26:1701:04:57:0000:00:30:08Prairie de Mauves. Une maison avec escalier, terrasse et toit en pente qui correspond aujourd’hui à la maison du 8 chemin des bateliers. 
01:04:57:0101:05:40:0500:00:43:04Salons San Francisco, 3 chemin des bateliers. Arrivée du bateau aux salons San-Francisco (guinguette au bord de l’eau, spécialiste de beurre blanc), appontements, kiosque en bois, jardin inondé. 
01:05:40:0601:06:08:0900:00:28:03Chemin des bateliers, Prairie de Mauves. Des maisons, une échelle au premier étage, aujourd’hui 12 et 14 Chemin des bateliers. Deux barques. Au fond, une maison bourgeoise au 16 chemin des bateliers (01.06.02.23). 
01:06:08:1001:06:14:1600:00:06:06Carton « au pont de la Vendée » 
01:06:14:1701:06:30:1400:00:15:22Vue sur piles en maçonnerie du pont de la Vendée (pont de chemin de fer). Les images montrent le courant. Les ponts de la Vendée sont un ensemble de deux ponts ferroviaires consécutifs qui franchissent des bras de la Loire de part et d'autre de la pointe est de l'île de Nantes (plus précisément l'ancienne île Beaulieu) à Nantes et rejoint Saint-Sébastien-sur-Loire (Île Forget) au sud du fleuve. Ils sont établis sur la ligne de Nantes-Orléans à Saintes. Le premier d'une longueur de 322 m franchit le bras de la Madeleine (pont de la Vendée 1) et le second d'une longueur de 255 m le bras de Pirmil (pont de la Vendée 2), le tronçon d'une centaine de mètres reliant sur l'île de Nantes les deux ouvrages d'arts traverse le parc de Beaulieu. Il est communément appelé « pont de la Vendée » dans son ensemble. L'ensemble des deux ouvrages et des tronçons appuyés sur les îles Beaulieu et Forget, appelé « Pont de la Vendée », était considéré comme le plus long pont d'Europe à sa construction, achevée en 1866. La réalisation en a été confiée à Ernest Goüin et Cie (Société de construction des Batignolles), dont c'était le premier pont non-métallique. Les piles des ponts ont été fixées en utilisant soit la technique du fonçage (basée sur le creusement de puits), empruntée à l'industrie minière, soit la technique des caissons à air comprimé.  
01:06:30:1501:07:58:0200:01:27:12Cabanes de bois et de tôle à la Prairie de Mauves (un jardin ouvrier ?). Pignon de maison avec publicité Byrhh vin tonique. Devant la maison une terrasse et une pergola avec inscription « S. Boché » (il s’agit du café restaurant « Mon Passe-temps », acquis en 1928 pour les murs par Fernand Degauge, époux de Suzanne Boché (1899-1973) à Mme Humblot. Après son divorce avec F. Degauge, en 1931, Suzanne Boché achète en 1937 le fonds de commerce à Joseph Douaud. Dans la même rue inondée, un bâtiment en tôle et bois, une haie de peupliers.  
01:07:58:0301:08:05:0000:00:06:22Fondu enchainé puis carton « sur le port » 
01:08:05:0101:08:24:2100:00:19:20Des piles du pont transbordeur, quai de la Fosse. La Loire est en crue, un remorqueur, des wagons de marchandises sur le quai.  
01:08:24:2201:08:39:0200:00:14:05Les Chantiers navals, la Loire. Un bateau à moteur avec cheminée traine une annexe. 
01:08:39:0301:08:39:1600:00:00:13La Loire 
01:08:39:1701:08:53:0700:00:13:15La Loire. GP Un homme portant une veste de cuir et foulard noué autour du cou. En arrière-plan, des piles du pont transbordeur et le quai de la Fosse. 
01:08:53:0801:09:11:1700:00:18:09A gauche, un bateau à quai, à droite un quai. 
01:09:11:1801:09:29:2000:00:18:02La Loire près du pont transbordeur, le dôme de l’église Saint Louis, le quai de la Fosse. Des immeubles sur le quai (avant les bombardements), le quai est inondé. 
01:09:29:2101:09:49:1600:00:19:20Le Quai de la Fosse est inondé. Un bâtiment (tour avec décor de briques dans la partie base) des Messageries de l’Ouest près du bureau du port (société de transport entre Nantes et Saint-Nazaire, pour marchandises et passagers, société dirigée par Félix Gordé ). Un ponton très en hauteur.  
01:09:49:1701:09:53:1300:00:03:21Carton « quai de Turenne » 
01:09:53:1401:10:16:0500:00:22:16Le quai de Turenne est inondé, le pont transbordeur en arrière-plan. Un immeubles XVIII-ème siècle, une voiture passe dans l’eau (bras de la Loire en cours de comblements ?). 
01:10:16:0601:11:14:1800:00:58:12Sur le quai de Turenne, une voiture (immatriculation 2025JH2) est en panne dans l’eau au milieu du quai, des badauds à côté. La voiture est remorquée par un car avec l’inscription « étoile de la route », parmi les immeubles façade de l’ancienne chapelle (chapiteaux ioniques). La Chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours (ancienne)1bis quai Turenne, 12 rue Bonsecours, qui fut construite en 1776-1780. Un camion passe. 
01:11:14:1901:11:18:1400:00:03:20Carton « quai Brancas » 
01:11:18:1501:11:32:2200:00:14:07Quai Brancas inondé, la voie ferrée est encore présente. Passage de voitures, un policier qui dirige les opérations. Un piéton avec lunettes et chapeau melon monte sur le côté d’un camion (avec publicité « exigez les bandes Fedra, tissus élastiques ») pour ne pas être mouillé.  
01:11:32:2301:12:11:1800:00:38:20Quai Brancas, des voitures passent. La ligne de chemin de fer, quai Duguay-Trouin est en face. Sur le pont de la Poissonnerie, passage d’un tramway. A gauche, l'entrée de l’Erdre. A droite une partie du bras de la Bourse est comblé. 
01:12:11:1901:12:17:0000:00:05:06Carton « quai de l’Hôpital » 
01:12:17:0101:12:45:2200:00:28:21Le quai de l’Hôpital est inondé. Des appontements, une enseigne du café Grillon (8 quai de l’Hôpital), un magasin avec enseigne « accessoires autos ». A gauche l’Hôtel -Dieu (architecte Chenantais) 
01:12:45:2301:12:50:0000:00:04:02Carton « quai Baco » 
01:12:50:0101:13:15:1700:00:25:16Le quai Baco est inondé. Les bains-douches (inaugurés le 7 janvier 1860, les bains douches de Nantes vont déménager sur l’île de Nantes en 2020. Les Bains & Lavoirs du quai de la Maison-Rouge à Nantes sont l’œuvre de l’architecte-voyer Henri-Théodore Driollet, le seul rescapé des bains et lavoirs publics de la 1ère génération. Construits à l’attention des classes ouvrières et des indigents dans quelques villes industrielles, ces établissements symbolisent le renouveau de l’hygiène publique après des siècles de laisser-faire.), Panorama sur bras de la Loire, la partie comblée entre Feydeau et quai Baco, au fond quai de Richebourg. 
01:13:15:1801:13:45:0000:00:29:07Panorama sur quai de Port-Maillard. Le Château des Ducs de Bretagne (sans douves). A gauche lange de sable (traces de comblements en cours), quai Richebourg au fond, des arbres sur le quai Baco.  
01:13:45:0101:13:59:0500:00:14:04Carton « L’Erdre se permet aussi des fantaisies. Au pont d’Orléans, l’eau atteint le sommet de la voûte ».  
01:13:59:0601:14:32:1900:00:33:13Le pont d’Orléans (reconstruit en 1829) vu du pont de l’Erdre (construit vers 1840, élargi à deux reprises en 1857 pour faire passer les rails et en 1918 pour avoir deux voies). A droite un bâtiment du Rat Goutteux. L'allée Jean Bart. Passage sur le pont (GP La structure métallique). 
01:14:32:2001:14:41:0500:00:08:10Carton « le quai des tanneurs est l’un des plus éprouvés » 
01:14:41:0601:15:07:0000:00:25:19Le coude du quai des Tanneurs depuis le pont de l’Hôtel de Ville, appontements. Le pignon d’un immeuble publicité pour « Decré ».  
01:15:07:0101:15:25:1900:00:18:18PR Le quai des tanneurs avec la quincaillerie Aubert-Thouvenin (Le Carnivore, puis Villa Flora, puis Hippopotamus), appontements. 
01:15:25:2001:15:36:1900:00:10:24Une femme sur des appontements côté Quai des tanneurs, avec vue en face sur l'allée Duquesne, notamment sur ce qui est aujourd’hui le restaurant brasserie Le coq en Pâte (10 allée Duquesne). Un homme passe sur les appontements.  
01:15:36:2001:15:54:1800:00:17:23PR Le Quai des Tanneurs. Cette vue a servi aux photographes pendant cette crue de 1936. De gauche à droite, le bas de la quincaillerie Aubert-Thouvenin, le garage Demy 9 quai des Tanneurs (acquis en mars 1931 par Raymond Demy mécanicien et son épouse Marie-Louis Leduc à Alphonse Chotard. Avant 1931, il est connu sous la dénomination de « garage Chotard »), parents de Jacques Demy. Passage d’un groupe sur appontements, un garçon porte son chien dans les bras pour passer sur les appontements.  
01:15:54:1901:16:11:1100:00:16:17Le pont Morand inondé, vu du quai des tanneurs. Un tramway passe, en arrière-plan le tour de l’usine électrique de l’Erdre, des arbres (derrière la préfecture). Usine électrique de l’Erdre 1891-1903 (avant son transfert à Lamoricière).  
01:16:11:1201:16:16:1900:00:05:07Le quai de Lourmel inondé (en face de la gare et du canal de la gare qui sera comblé en 1941), un entrepôt 
01:16:16:2001:16:45:1100:00:28:16Carton « quai Malakoff »  
01:16:45:1201:16:51:0000:00:05:13Le quai Malakoff avec appontements. 

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam