• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

8794

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur
Sur le même thème

Printemps automne 1954 [21140]

Film amateur | Bretagne
La Harmoye, vue générale. Yves Jestin, Jean Nédelec, François et Thérèse. La poussinière. Marie Hélène dans sa chaise. François, maître de chais. Pâques 1955. Aix en Othe. Tonton Jean à Joeuf. Été 1955. Premiers pas de Marie Hélène. 1957, la traction immatriculée 24CP29 à la Harmoye. 15 jours de Domoinique. François et son cyclorameur. Port de pêche, un pêcheur sort des langoustes du vivier du bateau, un peintre entouré de badauts.
Jean Jestin (02 février 1920 - 28 novembre 1988) est né à Brest, dans le quartier de Lambezellec.
Ses parents étaient originaires de Lampaul-Guimiliau et Landivisiau. En 1920 à sa naissance, son père était marchand de vins rue Puebla et sa mère tenait un bar rue du Télégraphe, à Brest. Ils furent ensuite négociants en vins à Plounevez-Lochrist à partir de 1926. Jean Jestin était alors scolarisé à Lesneven, où il a suivi des études jusqu'en 4ème.

Jean Jestin suit le chemin professionnel familial et devient négociant en vins. Il fut également président du syndicat des négociants en vins du Finistère de 1954 à 1957 puis président-fondateur de SOFIVIN, groupement d'achat des négociants en vins du Finistère (basé à Morlaix) de 1958 à 1986, ce qui l'amènera à se déplacer régulièrement en France et à l'étranger.

Marié à Jeanne Bellec (1929-2021), ils ont quatre enfants : Thérèse (13/07/1951), François (13/12/1952), Marie-Hélène (23/04/1954) et Dominique (fille – 21/02/1957). Ils vivent à Plounevez-Lochrist. Sa femme sera sa collaboratrice dans l'entreprise de distribution de vins, bières et fuel domestique jusqu'en 1986, année de leur retraite.

Jean Jestin était très investi dans la vie de la cité, conseiller municipal à Plounevez-Lochrist de 1959 à 1965, il est également élu à la Chambre de Commerce de Morlaix, juge au tribunal de Commerce de Morlaix pendant de nombreuses année pour en devenir son Président. A la fin de sa carrière, il fut également consul du Danemark.

Jean Jestin a vraisemblablement commencé à filmer à la naissance de sa fille aînée, Thérèse, en 1951. Autodidacte en cinéma, il filmait en 8mm autant la vie locale (les processions, les kermesses, les mariages), la vie familiale, ses enfants, que les voyages privés ou professionnels (Pyrénées, Alsace, Allemagne, Luxembourg, Suisse, Algérie, Maroc…). Il a filmé jusqu'en 1965, à la suite d'une mauvaise expérience technique qui lui fera perdre ses images lors d'un voyage d'étude aux USA et l'amènera à se tourner davantage vers la photographie.


La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam