• Entrez votre identifiant et votre mot de passe dans le formulaire ci-dessous

    Votre identifiant
    Votre mot de passe

7838

Films
en accès libre

RECHERCHE
  • Titre   Résumé   Réalisation   Séquences   Années  





  •  
    Champ
    Opérateur
    Valeur

Skylab (le) [24537]

2010 précisément | Julie DELPY

Film professionnel | Bretagne

Vous devez être adhérent pour visualiser ce média.
Attention, seul un extrait de ce film est disponible en ligne après adhésion. Pour le consulter en intégralité, contactez-nous.

Déjà adhérent ?Devenez adhérent

    • Genre
    • Fiction
    • Durée
    • 01:53:00
    • Coloration
    • Couleur
    • Format durée
    • LM - Long métrage
    • Format original
    • Son
    • Sonore
    • Descripteurs
    • Paimpont (35) - Saint-Pierre-Quiberon (56)
« Le Skylab » se déroule pendant les vacances d’été dans une maison familiale en Bretagne. Nous sommes en 1979, et à travers la chronique de ces deux journées, c’est toute une époque qui va renaître sous nos yeux. Le film est construit comme un long flash-back d’Albertine, déclenché par un voyage en train, avec son mari et ses deux enfants. Au cours du trajet, elle se remémore un autre voyage effectué alors qu’elle avait dix ans. Nous passons de 2010 à juillet 1979. Albertine est avec ses parents et sa grand-mère maternelle, en route vers la maison de Tante Suzette, la grande soeur de son père, pour y passer les vacances. C’est l’anniversaire de sa grand-mère paternelle, et toute la famille est réunie, oncles, tantes, cousins.

Albertine, nous guide dans cette famille. Pas d’internet ni téléphone portable, les déjeuners et les diners sont interminables. Autour de cette table, on discute, on s’engueule sur la politique, le racisme, la sexualité et l’éducation. Sur les tables avoisinantes les enfants entendent tout. Albertine en sait trop, en entend trop. Les angoisses des parents se transmettent aux enfants. Ainsi, le satellite Américain lancé par la NASA, le Skylab, devient un monstre énorme, fantasmé, alors qu’il n’est en réalité qu’une des obsessions d’Anna, la mère d’Albertine, aussi charmante que névrosée, persuadée que le satellite va s’écraser sur la côte ouest française. Malgré l’aspect anecdotique, ces moments resteront gravés dans l’esprit d’Albertine pour toujours.

La newsletter
de la cinémathèque de Bretagne

Pour recevoir toutes nos informations,
inscrivez-vous

Powered by diasite
Designed by diateam