• Skrivit hoc'h anv implijer ha ger-kuzh er furmskrid amañ dindan

    Anv implijer
    Ger-kuzh

7219

film enlinenn

      • Caméra super 8 type 877 Macro de marque Chinon

      • 1
      • Cam Fraysse 2.jpg
      • 1948 - La société Sanshin Seisakusho fabrique des bagues et des supports de lentilles dans la ville de Chino, au Japon.

        1956 - Elle commence également la production de lentilles de caméra 8 mm.

        1959 - Elle crée et fabrique les premières lentilles zoom 8 mm.

        1962 - Les premières caméras 8 mm Chinon apparaissent et sont exportées en Europe et aux Etats-Unis. La société devient alors Shanshin Optics Idustrial Co. Ltd. 

        1971 - Création de leurs premières caméra 35 mm. La société devient alors Chinon Industries. 

        1973 - La société est inscrite au second marché à la bourse de Tokyo.

        L'année suivante, elle est la première, au Japon, à concevoir et à fabriquer une caméra sonore 8 mm. 

        1979 - Elle se lance dans la fabrication de lentilles pour caméra vidéo. 

        1997 - Kodak prend une majorité des parts de la société. 

        2004 - Elle la fit devenir une filiale Kodak à part entière, Kodak Digital Product Center, Japan Ltd. 

        2006 - Kodak vend Chinon à Flextronics. 

         

         

        Caractéristiques techniques :
        Objectif : Chinon zoom 1,7 / 7,5 – 60 mm
        Zoom automatique ou manuel à 2 vitesses
        images par seconde : 18, 24, 48 et image par image
        Exposition manuelle ou automatique
        Fondus
        Muet
        Longueur : 23,5 cm Largeur : 7 cm Hauteur : 18 cm

        Cinéaste : Jean Fraysse

        Né en 1924 à Noyant dans le Maine-et-Loire, Jean Fraysse est très jeune passionné de photographie, et plus particulièrement du détail. En effet, grâce au microscope de son père, il réalise de très nombreux clichés de cristaux.

        Plus tard, propriétaire de l’Ile de Logoden, il rencontre Alain Resnais qui lui demande l’autorisation de tourner le film Mon oncle d’Amérique sur l’île. Jean Fraysse accepte avec la plus grande joie et Alain Resnais le remercie en lui offrant une caméra.

        Désormais, Jean Fraysse transpose sa recherche de l’infiniment petit, son goût développé pour le détail, au cinéma, avec une prédilection particulière pour le son. L’important pour lui est « l’art de voir », « la saisie des petits éclairs de bonheur qui fait un grand bonheur ». Car le cinéma d’amateur est avant tout pour Jean Fraysse, l’expression de « la liberté la plus complète »…

         

        Découvrez le Portrait de Jean Fraysse dans la série Bobines d'Amateurs de Marie Hélia :

         

        Découvrez le film Sylvaine et Jean à Logoden réalisé le 22 août 1982 par Jean Fraysse : 

      • 12 Untitled design.jpg
      • Mar plij
      • Emezelit !

      • 16 une 800x462.jpg
      • En-dro d'ar
      • Filmoù

      • 6 Entrefil 4.JPG
      • Lizher-kelaouiñ
      • Entrefil

      • 2 DVD.jpg
      • Dizoloit
      • Ar stal

Lizher-kelaouiñ Gwarez Filmoù

Lakait hoc'h anv evit resevout an holl ditouroù

Powered by diasite
Designed by diateam