• Skrivit hoc'h anv implijer ha ger-kuzh er furmskrid amañ dindan

    Anv implijer
    Ger-kuzh

7219

film enlinenn

Abaoe 2009 e vez embannet bep miz Entrefil, lizher-kelaouiñ Gwarez Filmoù. Ennañ e vo tu deoc'h kavout a bep seurt titouroù diwar-benn ar filmoù nevez dastumet, skignadennoù, diskouezadegoù pe c'hoazh skignadennoù skinwel a implij hon dielloù.

 

Enskrivit d'al lizher-kelaouiñ !

      • Entrefil n°143

          • Avril/Ebrel 2022
          •  

            Septembre/Gwengolo 2021
            Focus sur...
             
            La Cinémathèque de Bretagne s’est engagée depuis deux ans dans un projet continu de connaissance et de valorisation des femmes cinéastes amateurs de ses collections. Un premier état des lieux a permis d’identifier quatre-vingt-dix femmes cinéastes amateurs et trente autres qui ont tourné des films en couple.
             
            Parmi ces quatre-vingt-dix femmes, elles sont sept à avoir tourné entre les années 1920-1930, onze entre 1930 et 1940 et seize entre 1940 et 1960. À partir des années 1960, beaucoup plus de réalisatrices sont présentes. Cela concorde avec l’arrivée de la caméra Super 8 developpée par Kodak dés 1965. Elles sont une quarantaine à avoir réalisé des films entre les années 1960-1970, tandis qu’une trentaine de femmes ont tourné entre 1970 et 1980. 
             
            Nombreuses ont pris la caméra lors de leurs séjours à l’étranger qu’elles soient résidentes ou vacancières. Madeleine Jouas, dont la famille s’est installée aux Etats-Unis dans les années 1920, filme son quotidien de l’autre côté de l’Atlantique. Régine Le Henaff ou Marie-Louise Jacquelin explorent en documentaristes d’autres cultures. Marcelle Néré, enseignante à Alger dans les années trente filme le quotidien des Algériens et des Algériennes pendant la période coloniale. Vacancières à l’étranger Marie-Noëlle Jézéquel ou Paulette Guichard impriment, quant à elles, leurs souvenirs sur pellicule.
            Yda et les hommes lions,
            Régine Le Hénaff, 1961
             
            Pornichet 1930-31-32, Odette Guilloux
            La Bretagne bien sûr est le décor et/ou le sujet de ces femmes à la caméra. Odette Guilloux, Marguerite Branellec ou Madeleine Camard tournent pendant leurs vacances en Bretagne. De 1957 à 1961, Marielle Morice filme ainsi ses séjours à l’Île aux Moines. Vingt-quatre cinéastes se sont également intéressées à des métiers et à des savoir-faire : Marie-Henriette Du Buit (Chalutiers en pêche, 1968 - 1977), Marie de Pahlen (Artisans en 1970, Broderies Picot en 1979, Les goémoniers en 1970) ou cette réalisatrice inconnue qui réalise des films sonores tels que Fereres Tintarmaniou et d’autres films muets (Tourbage à Lainé en 1975, Travail du chaumier en 1979).
            Témoins d’événements fondateurs de la grande histoire, cinq d’entre elles ont laissé des images précieuses de la Seconde Guerre mondiale en Bretagne : la Mobilisation de 1939 (Marie Jacob), la mobilisation puis la Libération à Pleine-Fougères (Nelly Mérian), une cérémonie de Libération (Louise Métayer) ou encore le Défilé de la Victoire à Rennes (Germaine Pinsard, Paule Petit-Boudéhen).
             
            Dans un tout autre registre, certaines d’entre elles expérimentent la fiction : Paule Petit-Boudéhen (J’ai rêvé… en 1960), Jacqueline Le Gall (Moto cross et la Belle Ophélie en 1980) ou encore Germaine Le Meur (rushes Le Christ en bois, Murmures de la forêt, Corpus Christi Tolède).
            Défilé de la victoire à Rennes,
            Germaine Pinsard, 1944 à 1946
            L’exploration de ce corpus n’est qu’à son début mais révèle d’ores et déjà une richesse remarquable. Des pépites sont peu à peu mises au jour. Une fois l’identification effectuée de toutes les femmes cinéastes amateurs et de leurs films, un travail d’enquête matrimoniale et de documentation devra être mené : compléter les biographies et les résumés des films, mener des entretiens… seront les prochaines étapes !
             
            Mallaurie Charles
            Étudiante en master d’études sur le genre à l’université d’Angers
            Stagiaire suivie par Marie Carrez
             
            Film du mois
             
            Quimperlé
            Réalisé par Madeleine Camard (1960)
             
            La cinéaste filme Quimperlé et ses environs au gré des saisons.
            On découvre la ville et ses habitants à travers la vie quotidienne et les temps forts de l'année comme la parade militaire et le défilé traditionnel. L'environnement change tout au long du film, 
            le coeur de la ville laisse place à une végétation plus
            dense proche des habitations et de la rivière.  
             
             
            Diffusions culturelles
             
            Cliquez sur la carte pour accéder aux diffusions du mois d'avril !
             
            NOTRE SÉLECTION
             
            Eux et moi Albert Weber
            Ciné-rencontre :
            "Eux et moi - Un ethnologue en Papouasie Occidentale"
             
            Dimanche 03 avril
            Rennes (35)
             
            Deuxième séance consacrée à l'Océanie  dans le cadre du Cycle ethnographique programmé par le Musée de Bretagne. La programmatrice, Mirabelle Fréville, a choisi le film de l'ethnologue Stéphane Breton sur un petit village de Nouvelle-Guinée.
             
            Ciné-rencontre : "Le sud algérien vu par Albert Weber, cinéaste amateur"
             
            Jeudi 14 avril
            Nantes (44)
             
            De 1937 à 1963, des Monts Ouled-Naïl à la vallée du M’Zab, le désert algérien devient une terre de tournage pour Albert Weber. Dentiste à Laghouat, ses films sont les témoins de l'organisation coloniale, militaire et administrative...
             
             
            Ciné-concert :
            "Mémoires de femmes"
             
            Mercredi 27 avril
            Brest (29)
             
            Cette création originale réunit plusieurs générations autour de souvenirs de femmes, collectées auprès de résidentes en EHPAD par des lycéen·nes. Construit à partir des témoignages mais également d’images issues des collections de la Cinémathèque de Bretagne,...
             
             
             
            Facebook   Twitter   Instagram    Vimeo
             
             
            Diffusion
            "Il était une fois Marseille" 
             
            Mercredi 6 avril à 20h10 sur France 3
             
            Un film de Hugues Nancy, raconté par Clara Luciani
            (2021, 110 min), produit par Nilaya Production.
             
            Diffusion
            "Abers Road" 
             
            Samedi 9 avril à 15h15 sur France 3 Bretagne
             
            Abers Road, le road trip breton avec Gaëtan Roussel est le programme musical de France 3 Bretagne.
             
             
             
            Dossier pédagogique
            "D'un regard à l'autre : L’Algérie coloniale, la guerre d’indépendance au miroir des cinémas amateur et militant"
             
            Gilles Ollivier, Vincent Marie et Reynald Derain
            Historiens et enseignants
             
            Élèves, enseignant·e·s, chercheur·es, curieux sont invités à découvrir des films tournés des années 1930 aux années 1960 et après l’indépendance. Ce dossier propose une approche chrono-thématique pour questionner l’usage du film comme outil de mémoire historique et/ou personnelle.
             
             

            Podcast
            L'établi de l'EAC
            Radiovision
             
            L'établi de l'EAC vous propose une immersion dans la Radiovision. 
             Thierry Lefebvre, historien des médias, du cinéma et des sciences médicales, et Gilles Ollivier, historien et enseignant, interviennent pour nous présenter la radiovision et l'utilisation des archives dans la production de nouvelles images.
             
             
            Appel à projet
            auteur·e·s de Bretagne
            WORKSHOP DE PRÉ-ÉCRITURE
             
            Répondre jusqu'au 7 avril 2022
             
            La Région Bretagne & Le Groupe Ouest | Film Lab Européen implanté à Plounéour-Brignogan, organisent un workshop de pré-écriture LIM - du dimanche 15 au vendredi 20 mai 2022 - à destination de neuf auteur.e.s de Bretagne.
             
             
            Enquête
            Quelles sont vos pratiques culturelles ?
             
            Répondre jusqu'au 22 avril 2022
             
            L’objectif de l’enquête est de mieux comprendre ce que recouvre la culture pour la population, d’appréhender quelles sont les pratiques culturelles sur nos territoires et d’identifier le niveau d’accessibilité des activités culturelles.
             
             
            E brezhoneg
             
             Tro ar bed an nijerien Costes ha Le Brix

            Sellet ouzh ar film

            E miz Here 1927 e oa deuet a-benn an daou nijer Dieudonné Costes (1892-1973) ha Joseph Le Brix (1899-1931) da dreuziñ Meurvor Atlantel ar Su gant o c’harr-nij.
             
            Evit lidañ an darvoud-se o doa da c'houde graet tro ar bed betek distreiñ da Frañs e miz Ebrel 1928, goude un hir veaj a 56 000 km hag ouzhpenn 340 eurvezh en aer. Amañ e weler anezho oc'h erruout e aerborzh Balbuena e Mec'hiko dirak un toullad arvesterien, degemeret gant ar Prezidant.

            #bzhg !

            En français
            En octobre 1927, les deux pilotes d'aviation Dieudonné Costes et Joseph Le Brix réalisent l'exploit de traverser
            l'Atlantique Sud

            Nous apprenons avec tristesse la disparition de Roger Laouénan. Ancien journaliste au Télégramme à Lannion et écrivain, il était aussi un cinéaste amateur passionné. Dès la création de la Cinémathèque de Bretagne en 1986, il fut l’un des premiers à déposer ses films pour qu’ils y soient conservés et valorisés. Au début des années 60, il filme des actualités se déroulant dans le Trégor. En 1972, il tourne des images de la poétesse Anjela Duval puis lui consacre un livre en 1974.
             
            Depuis trente ans, ses images sont projetées, en salle ou à la télévision, et représentent des témoignages forts d’une époque.
            "L'axe de ma démarche, c'était mettre le cinéma au service de la Bretagne et non pas la Bretagne au service du cinéma, c'était elle qui devait avoir le premier rôle" Roger Laouénan
             
             
             
             

            Se désinscrire

      • 17 visuel prog janvier juin 2022.jpeg
      • Programmadur
      • Genver-Even 2022

      • 19 weber consultation ophtalmologique.jpeg
      • Teuliad pedagogel
      • "Eus ur sell d'egile"

      • 6 Entrefil 4.JPG
      • Lizher-kelaouiñ
      • Entrefil

      • 2 DVD.jpg
      • Dizoloit
      • Ar stal

Lizher-kelaouiñ Gwarez Filmoù

Lakait hoc'h anv evit resevout an holl ditouroù

Powered by diasite
Designed by diateam